Caledor (royaume)

De La Bibliothèque Impériale
Bannière de Caledor
Royaume montagneux et faiblement peuplé, Caledor s’étend à l’ouest d’Eataine. Dans l’ancien temps, ce royaume donna plusieurs Roi Phénix à Ulthuan car la contrée jouissait d’un pouvoir démesuré par rapport au nombre peu élevé de sa population. La raison de ce pouvoir s’expliquait en deux mots : les Dragons.

Ces puissantes créatures se terraient sous les pics en éruption de la chaîne de l’Échine du Dragon car les hautes terres volcaniques et les vallées fertiles qui serpentent entre les monts étaient assez giboyeuses pour contenter leur appétit. Caledor, le maître des Dragons, vint autrefois en ces lieux. Ce puissant Mage soumit les terribles créatures à sa volonté en utilisant des harnais de vif-acier enchantés, forgés dans le cœur en fusion de l’Enclume de Vaul. C’est en son honneur que cette contrée fut baptisée Caledor par ses descendants.

Des forteresses de granit jaillissant de ces vallées brumeuses, les Princes Dragons prenaient leur essor pour chevaucher les courants ascendants au-dessus des mornes volcans. Nul ne pouvait se mesurer aux princes de Caledor qui n’étaient pas seulement d’effrayants sorciers, mais aussi de puissants guerriers, et la seule vue de leurs montures infligeait une peur sans nom à l’ennemi. Les Princes Dragons n’étaient guère nombreux, mais la destruction qu’ils pouvaient causer était sans égal. Rares étaient ceux qui osaient encore encourir les foudres de Caledor !

Mais les montagnes finirent par se refroidir et les éruptions s’espacèrent. A mesure que les sommets épuisaient leur source de feu, les Dragons voyaient décroître la leur. Ils commencèrent à hiberner et il devint de plus en plus dur de les réveiller. Ceux qui n’étaient pas plongés dans le sommeil étaient engourdis et sujets à des sautes d’humeur. Leurs cavaliers évitaient de les chevaucher sauf en cas de force majeure. La lente diminution de la puissance des Dragons sonna le déclin du pouvoir des Princes Dragons. Leur long règne et leur emprise sur le trône du Roi Phénix prirent fin. Le vieux royaume de Caledor fut éclipsé par d’autres, dont la cité marchande de Lothern, alors en pleine expansion.

En dépit de leur déclin, les Princes Dragons sont encore redoutables. Ils sont farouches et nobles, et bien que les Dragons ne soient plus très nombreux, ils peuvent être réveillés par les Mages Dragons. Même si ceux-ci ne peuvent réveiller que les jeunes Dragons Solaires, la plupart des habitants d’Ulthuan voient en ces Elfes le signe d’un nouvel espoir.

L’actuel prince de Caledor, descendant des Rois Phénix Caledor le Conquérant et de Caledor le Second, se nomme Imrik.

Caledor est également célèbre pour abriter l’Enclume de Vaul, le plus redoutable de tous les volcans. Sur cette île noire et ardente, à l’extrême pointe de l’Échine du Dragon se dresse le temple de Vaul, dédié au dieu des forgerons. Cette tour adamantine noire, dont l’unique accès est un pont-levis d’acier enchanté, s’élève au milieu de la lave bouillonnante du cratère. Les forgerons aveugles de Vaul y fabriquent des armes de pouvoir et des objets minutieusement ciselés destinés aux seigneurs elfes.


Caledor.jpg


Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7