Belegar Marteau-de-Fer

De La Bibliothèque Impériale
« Je suis venu ici dans l’espoir de tout reprendre. Je suis venu ici dans l’espoir de regarder les statues des ancêtres dans les profondeurs de l’Abîme du Rêve de fer. J’ai rêvé que je rouvrais l’Ungdrin Ankor, et que les armées pouvaient marcher entre mon royaume, celui de Kazador et celui de Thorgrim. J’ai rêvé que je rouvrais les mines, et que je remplissais les coffres de notre clan avec de l’or et des joyaux. »
- Belegar Marteau-de-Fer
Belegar Marteau-de-Fer, Roi Légitime des Huit Pics

Belegar Marteau-de-Fer, connu par ses partisans comme étant le vrai roi de Karak aux Huit Pics, est l’actuel chef du Clan Angrund et le descendant direct du roi Lunn, le dernier Roi Nain de Karak aux Huit Pics avant sa chute. Depuis, Belegar a consacré sa vie à la récupération de la cité de ses ancêtres. Il s’est proclamé roi, mené des expéditions et est parvenu à fortifier sa position, campant avec ses forces dans les ruines et structures des niveaux supérieurs de la puissante forteresse, restant dans un état constant de siège. A partir de cette base, les Nains lancent des offensives sanglantes dans les profondeurs du bastion, avec l’intention de briser les armées apparemment sans limites de leurs adversaires, et retrouver des trésors perdus.

A Karak aux Huit Pics, les Nains du clan Angrund sont obligés de composer avec leurs ennemis jurés, les Orques, les Gobelins et les Skavens. Ces ennemis de longue date sont dirigés par le plus retors de leur genre. Le chef des Gobelins de la Nuit est nul autre que Skarsnik, Seigneur de Guerre des Huit Pics auto-proclamé, tandis que les Skavens sont dirigés par l’infâme Queek Coupe-Têtes. Seul Belegar a été en mesure de tenir tête à ces adversaires, défiant leurs plans et contrecarrant toutes leurs stratégies malveillantes.

Alors que la grande citadelle de leur peuple - la seconde après Karaz-a-Karak en termes de richesse et de prestige - était pillée et occupée, les héritiers du clan Angrund ont tenté de récupérer leur ancien foyer par tous les moyens, pour venger les rancunes léguées par leurs ancêtres et retrouver leur ancienne gloire. Malgré le temps passé et le désespoir de la cause, quand Belegar est devenu le chef du clan, il a fait le serment de partir récupérer son héritage dans son ensemble. Dans les siècles qui suivirent la chute de Karak aux Huit Pics, les Nains organisèrent plusieurs expéditions pour reconquérir leur forteresse. Toutes échouèrent mais voyant en Belegar une chance sérieuse de reprendre les Huit Pics, le Haut Roi Thorgrim le Rancunier tenta de rallier des clans pour aider le chef du clan Angrund.

De gros efforts furent fournis pour s’assurer que les forces du Roi Belegar parviendraient à prendre pied dans la forteresse, car malgré son délabrement, Karak aux Huit Pics présentait encore une série de défenses naturelles et de passes étroites. Par le passé, les expéditions étaient tombées dans des embuscades et avaient été décimées avant d’atteindre les portes. C’est ainsi que Thorek Tête en Fer, le Seigneur des Runes de Karak Azul, équipa la force de Belegar de marteaux et de haches runiques, tandis que Thorgrim offrait des armes issues de son trésor personnel. L’armée ressemblait à celle des jours anciens, car elle était équipée de pied en cap d’armes et d’armures runiques. Aidé par un Throng de Karak Azul commandé par Thorek Tête en Fer, les Nains de Belegar percèrent les défenses extérieures et pénétrèrent dans Karak aux Huit Pics. Ils s’emparèrent des niveaux supérieurs de la ville et les fortifièrent pour prévenir toute contre-attaque, et ce juste à temps : des dizaines de milliers de Gobelins de la Nuit ne tardèrent pas arriver. Les Nains tinrent bon, notamment grâce à leurs machines de guerre et à l’Enclume du Destin de Thorek, sur laquelle ce dernier frappait sans cesse pour massacrer les Gobelins.

Skarsnik, le Chef des Gobelins de la Nuit qui s’était autoproclamé Seigneur des Huit Pics, mit fin aux vagues d’attaques inefficaces au bout de quelques jours. Les Peaux-Vertes avaient perdu des dizaines de milliers de guerriers, cependant Skarsnik savait qu’il pouvait se permettre des pertes aussi colossales sans pour autant affaiblir ses positions. Cet assaut ne visait qu’à tester les défenses des Nains. Le Seigneur Gobelin de la Nuit se mit alors en devoir de deviser un autre plan. Pendant ce temps, les yeux rouges d’espions Skavens observaient tout depuis les ombres, et rapportaient ensuite ces informations à Queek Coupe-Têtes, le plus célèbre Seigneur de Guerre du Clan Mors. Ce dernier s’était arrogé les niveaux inférieurs de Karak aux Huit Pics après de sanglantes batailles, et en avait fait un repaire Skaven majeur. Il ordonna qu’on rassemble des milliers de Vermines de Choc en prévision d’une attaque : Queek allait massacrer les Gobelins de la Nuit, puis profiter de son élan pour éliminer les choses-barbes dans la foulée…

Et c’est ainsi que la guerre se poursuit depuis des décennies à Karak aux Huit Pics. Belegar et ses Nains déjouent les complots, les alliances, les embuscades, les pièges et les armes secrètes de leurs ennemis. Ils ont été secourus à trois reprises par des Throngs qui ont franchi les défenses des Gobelins, le dernier ayant été mené par Thorgrim en personne. Belegar a juré de reprendre Karak aux Huit Pics, c’est pourquoi les Nains continuent d’étendre inexorablement leur emprise, une salle après l’autre. À chaque fois, les Ingénieurs fortifient la tête de pont avant toute contre-attaque, et les Nains vivent dans un état de siège permanent.

Belegar s’est imposé comme un maître de la guerre souterraine. Sous ses ordres les hordes ennemies se sont brisées, ses embuscades ont réussi et les manœuvres d’infiltration ennemis bloqués. Pourtant Belegar ne se contente pas d’attendre derrière ses fortifications. A de nombreuses reprises, il a dirigé des offensives dans les niveaux inférieurs.

À partir des débris de tombeaux de ses ancêtres, Belegar se juche sur un morceau de rune frappé de roche qui lui sert maintenant de pierre de serment. On dit parmi les Nains que ses compétences guerrières ne sont seulement dépassées que par le Roi Tueur de Karak Kadrin, et qu’au besoin, Belegar peut invoquer les pouvoirs vengeurs de ses ancêtres. Mais malgré ses victoires, Belegar restera aigri tant qu’il n’aura pas récupéré intégralement Karak aux Huit Pics.


Belegar Marteau-de-Fer possède les Objets Magiques suivant :
  • Le Marteau d’Angrund : Également connu sous le nom de Marteau de Fer, ce marteau a été porté par tous les souverains de Karak aux Huit Pics du clan Angrund.
  • Bouclier de Défi : Les runes de protection frappées sur le Bouclier de Défi ont sauvé la vie de Belegar de nombreuses fois, en arrêtant des horions de Géant ou du vomi de Troll. Il a même pu échapper à deux reprises aux mâchoires de Gobbla, l’énorme Squig de Skarsnik.

Sources

  • Livre d’Armée des Nains V6
  • Livre d’Armée des Nains V8
  • White Dwarf Hebdo, du 1er Février
  • La Fin des Temps, Thanquol
  • HALEY Guy, Rise of the Horned Rat, 2015