Bastethi

De La Bibliothèque Impériale
Les Bastethi sont les anciens compagnons félins des Rois de Nehekhara. Se sont des créatures dangereuses, source de Magie Nécromantique...
« Nous les découvrîmes à l’entrée du tombeau. Il y en avait deux, tapis dans des alcôves situées de part et d’autre du tunnel. Ils se levèrent quand nous approchâmes, leurs griffes de bronze raclant le sol de pierre. Malgré les bandages jaunis dont ils étaient recouverts, ils conservaient une sorte de grâce altière. Leur cou était orné d’un torque d’or, et des émeraudes vertes brillaient dans leurs orbites vides, reflétant la lumière de nos torches. Soudain, ils bondirent sur nous, faisant preuve d’une rapidité et d’une agilité qu’on ne retrouve pas d’ordinaire chez les Morts-Vivants. J’eus tout juste le temps de faire feu à l’aide de mon pistolet avant qu’ils ne soient sur nous. »
- Heinrich Johannes, expert en artefacts anciens


Les Nehekhariens considéraient les félins comme des messagers, des gardiens et des espions des Dieux. Les anciens rois de Nehekhara se servaient souvent de grands félins comme animaux de compagnie, croyant qu’ils leur portaient chance ou qu’ils attiraient sur eux la bénédiction des Dieux. Ils les utilisaient aussi pour protéger leur foyer ou les aider à la chasse. À la mort du Roi, ses compagnons favoris étaient souvent enterrés avec lui, gardant leur maître dans la mort comme ils le faisaient de son vivant. Comme tous les félins étaient considérés comme bénis des Dieux, ils étaient soigneusement préservés, et on les momifiait avec autant de minutie que leurs seigneurs humains.

Les Bastethi sont des adversaires mortels. Elles conservent une partie de leur intelligence animale et de leur allure royale. On a aussi découvert des gardiens Morts-Vivants semblables aux Bastethi parmi les antiques tumuli du Vieux Monde, en particulier dans les Principautés Frontalières. Les érudits débattent encore pour savoir si ces tumuli sont la preuve de l’existence de colonies Nehekhariennes dans le Vieux Monde ou si les habitants primitifs de cette région imitaient tout simplement les pratiques des grandes civilisations du sud.

Bastethi Suprêmes

Les Bastethi Suprêmes sont les restes momifiés des chats sacrés des temples, créatures que vénéraient jadis les Nehekharéens. Ces félins Morts-Vivants sont des réservoirs de Nécromancie et rendent plus dangereux encore les autres Morts-Vivants qui les entourent, allant jusqu’à ranimer les cadavres environnants sous forme de squelettes. Les Nécromanciens recherchent parfois ces monstres pour les dépouiller de leur pouvoir ou en faire leurs serviteurs, mais jusqu’à ce jour, seuls les Prêtres Liches de Nehekhara sont parvenus à s’assurer de leur loyauté.

Source

  • Warhammer JdR: Le Seigneur Liche