Barak Varr

De La Bibliothèque Impériale
Bannière de Barak Varr
Barak Varr ("Porte de la Mer") est la seule citadelle Naine de bord de mer. Lorsque l'on s'en approche par les terres, aucun indice ne trahit l'intense activité du port. D'ailleurs, un observateur non averti qui se tiendrait au sommet de la falaise aurait l'impression que les navires viennent se fracasser dessus, mais les courants puissants du Golfe Noir ont creusé tout un système de grotte dans les hauts murs blancs des falaises et ces vastes cavernes servent de port d'attache à la flotte marchande Naine. La forteresse de Barak Varr semble petite en comparaison de celles dont les tunnels s'enfoncent dans les Montagnes du Bord du Monde, mais ses habitants jouissent d'un mode vie relativement cosmopolite, et sont moins austères et introvertis que les autres Nains. Non seulement ils sont restés ouverts aux marchands venus d'autres nations, mais les Nains de Barak Varr sont renommés pour leur hospitalité. On dit même leurs petits déjeuners si conséquents qu'ils pourraient remplir le ventre du plus gourmands des Halflings. Les Nains détestent l'eau, mais ceux de Barrak Varr font exception à la règle et certains d'entre eux deviennent marins. Mais même ainsi, ils se refusent à poser le pied sur de frêles bateaux de bois, qui pourraient facilement couler au premier grain, et placent leur confiance dans des navires de métal qui ressemblent à des forteresses. Peu enclin à se soumettre aux caprice du vent et de la marée, les Nains propulsent leurs navires au moyen de roues à aubes actionnées grâce à d'énormes chaudières à vapeur. Les Nains conservent le secret des mécanismes de propulsion dans les profondeurs blindées de leurs vaisseaux.

Des marchands venus de toutes les contrées, de la lointaine Cathay, des émirats occidentaux et des califats de l'Arabie, se retrouvent à Barak Varr, car ils savent qu'ils pourront compter sur la légendaire hospitalité de ses Nains pour se refaire une santé dès leur arrivée. L’Auberge du Poney Blanc, un des lieux les plus fréquenté de la ville, propose une variété de bières et d'alcools venus des quatre coins du monde. Un voyageur peut y passer des jours sans goûter deux fois la même boisson. Au marché du quartier portuaire, on peut acheter de tout, des étoffes de soie fine venues de l'orient aux statues exotiques de Lustrie, en passant par des mélanges d'épices d'Inja et des élixirs de fertilité des Terres du Sud. Les produits remontent le fleuve du Crâne par bateau et arrivent à Karaz-a-Karak par la Vieille Route des Nains.

L'ancien Roi Zamnil Gruudisson du Clan Varrvarag affichait une mentalité très différente de celle de ses pairs des Montagnes du Bord du Monde. Tant que les diverses coutumes humaines ne menaçaient ni la sécurité de son peuple, ni son commerce, il paraissait très accommodant. Il se montrait par contre inflexible envers les malfaiteurs et les dommages perpétrés devaient toujours être payés en argent ou en sang quoi qu'il en coûte. Ceux qui s'en prenait aux navires qui commercent avec Barak Varr et les adorateurs de Stromfels, le Dieu Naufrageur, échappaint rarement à sa vengeance et nombre de pirates et naufrageurs ont poussé leur dernier soupir enchaînés aux falaises de Barak Varr pour la plus grande joie des mouettes qui ne manquent jamais ces festins.

Byrrnoth Grundadrakk est l'actuel Roi Nain de Barak Varr. Il faisant preuve de l'ouverture d'esprit typique des Nains de Barak Varr. Il lia de nombreuses et solides amitiés avec les marchands et les navigateurs fréquentant le port avant de rejoindre la Guilde des Ingénieurs Maritimes pour y apprendre l'art de construire et de piloter les Cuirassés. Il aurait pu continuer à vivre ainsi si les Elfes ne s'en étaient pas mêlés... La tragédie eut lieu alors que son père et son frère aîné se trouvaient en mer, à la poursuite d'une flotte de corsaires Elfes Noirs. Leur cuirassé fut attaqué et détruit par Mauldekorr, un très ancien Wyrm des Mers allié aux Druchii et nourrissant une haine sans borne pour les Nains. Byrrnoth vengea sa famille et à son retour à Barak Varr, il fut accueilli en héros. Sa quête l'avait marqué pour toujours. Il constata que Barak Varr perdait peu à peu ses traditions au contact des étrangers. C'est pourquoi les jeunes Nains furent à nouveau envoyés à Karaz-a-Karak pour parfaire leur éducation et qu'il plaça certains de ses Marteliers et Longues Barbes à des postes d'influence. D'aucuns se demandent si Barak Varr restera aussi accueillante que par le passé, mais le respect de ses sujets est tel que nul ne conteste ses décisions.

Bien qu'elle soit située dans les territoires des Principautés Frontalières, la forteresse est fort diplomatiquement ignorée par les princes qui règnent sur cette turbulente contrée, car elle les défends contre les invasions. Cette générosité s'étend au droit des Nains à emprunter gratuitement touts les routes commerciales qui traversent les principautés. En vérité, les Nains habitaient sur ces territoires bien avant qu'aucune autre race ne viennent s'y installer, et ils ont probablement construit eux-même ces routes. Ce sont en fait les Nains qui se sont accommodés de la présence des hommes sur leurs domaines ancestraux, tout simplement parce qu'il y avait très peu de minerai à extraire de ces terres.

La Marine Naine

La Porte de la Mer
Parce qu'elle est creusée dans les falaises, Barak Varr est pratiquement imprenable par voie terrestre. Plus d'une nation s'est lancé par le passé à l'assaut de cette forteresse, par voie des mers, mais les armadas ennemies ont toujours été repoussé par la puissance de feu de la petite, mais puissante, Marine Naine. Bien que les Nains ne soient pas des marins dans l'âme, leurs cuirassés à vapeurs, de véritables forteresses flottantes, peuvent égaler n'importe quel vaisseau du monde lors d'une bataille navale.

Chargée de garder le Golfe Noir ouvert au commerce, une de ses dernières grandes batailles a été celle du Détroit d'Eau Sanglante en 2311 C.I., quand les Cuirassés Nains ont envoyé par le fond la flotte Skaven qui ravageait les côtes sud du Vieux Monde. Un feu verdâtre danse encore sur les vagues, là où un immense navire Skaven propulsé par l'énergie de la Malepierre a coulé.

Les Canonnières de Barak Varr patrouillent sur les fleuves de la Hurlante, la Sanglante et du Crâne, à l'affût de la moindre présence d'Orques, de Gobelins ou de bandits. Ses forces dans les bassins des fleuves contribuent largement à la sécurité des Principautés Frontalières.

Barak Varr est célèbre dans tout le Vieux Monde comme le foyer de la technologie navale Naine. Les Ingénieurs du Clan Corniche (Khragbrom) ont conçu les terrifiants cuirassés et tous les bâtiments de surface de la marine de guerre Naine. Ces dernières décennies, le Clan Marteaudacier (Angrund) est devenu un rival grâce à ses sous-marins et torpilles à ressort. Alors que les autres ports du Vieux Monde utilisent de lourdes chaînes pour fermer leurs ports en temps de guerre, Barak Varr protège accès de ses bassins par d'immenses portails de fer actionnés par des vérins hydrauliques. C'est la même machinerie qui contrôle les portes camouflées dans la falaise d'où s'élancent les Vautours des Mers, les Gyrocoptères de Barak Varr. Une multitude d'emplacements d'artillerie creusés dans la falaise complètent le dispositif.

Tout ceci décourage même les plus braves ennemis d'approcher la forteresse. Seul un fou oserait.

Population

La population de Barak Varr, comme celle des autres citadelles, était à son zénith pendant l'âge d'or. Elle a désormais perdu les deux tiers de ses effectifs, mais son déclin est proportionnellement moindre que celui des autres citadelles Naines de Karaz Ankor. Barak Varr a accueilli des milliers de réfugiés des Guerres Gobelines. Plus récemment, elle est devenue le point de départ des expéditions qui arpentent les montagnes du Dos du Dragon à la recherche de trésors perdus. Comparé aux dangereuses Terres Arides et aux Principautés Frontalières instables, Barak Varr paraît être un îlot de calme et d'ordre.

Sources

  • Warhammer JdR V1 - Nains, Pierre et Acier
  • Livre d'Armée des Nains, V6
  • Le Guide du Voyageur, BARAK VARR