Balthasar Gelt

De La Bibliothèque Impériale
Balthasar Gelt, Patriarche Suprême des Collèges de Magie
Tous les sept ans, les représentants des huit Collèges de Magie se réunissent pour désigner celui qui va officier comme Patriarche Suprême pour les sept années à venir. Il s’agit d’une décision cruciale, car les flux de Magie de prédilection du Patriarche élu vont souffler avec une vigueur accrue à travers Altdorf, ce que le Collège concerné ne pourra qu’apprécier. En théorie, n’importe quel Seigneur Magister d’un Ordre de Magie peut se présenter à cette élection, mais les Patriarches de chacun des Ordres étant également les membres les plus puissants de ces organisations, rares sont les autres sorciers qui participent. La désignation du Collège de Magie dominant prend la forme d’un concours de Magie violent entre le Patriarche Suprême en poste et les différents prétendants, les uns après les autres, la compétition se déroulant strictement dans les limites du Saint Hall d’Obsidienne. L’actuel Patriarche Suprême n’est autre que Balthasar Gelt.

Balthasar apparut pour la première fois dans le port animé de Marienburg, il y a de cela quinze ans, en provenance de son pays d’origine du Golfe Noir. Ayant acquitté le voyage avec de l’or transmuté, il ne fit pas de vieux os et prit la direction d’Altdorf avant la fin des effets, cap pour l’Ordre Doré.

Balthasar était fasciné par l’Alchimie depuis son enfance. Étant issu d’une famille fortunée, il n’eut aucun problème pour sillonner l’Arabie, la Tilée, l’Estalie et même les Principautés Frontalières, en quête de tout ce qu’il pouvait apprendre sur son sujet de prédilection. Avec le temps, il apparut clairement que sa fascination pour l’alchimie, en particulier l’idée de la Transmutation Véritable, avait grandi en lui pour se muer en empathie naturelle avec le Vent Jaune. Il finit par entendre parler de l’Ordre Doré, dont on disait qu’il accueillait les meilleurs alchimistes du Vieux Monde et des Magisters aux talents hors pair. Entendant là l’appel du destin, Balthasar décida de se rendre aux portes de l’Ordre.

Sa connaissance étendue de l’Alchimie fit aussitôt forte impression aux Magisters Dorés, mais ce fut son affinité naturelle avec Chamon qui les saisit le plus. Les sorciers qui savaient puiser dans un seul courant magique à la fois sans la moindre formation étaient et sont toujours extrêmement rares, et c’était pourtant ce que réalisait Balthasar avec une maîtrise remarquable. Il fut accepté au sein du Collège sans attendre.

La découverte du secret de la Transmutation Véritable était la motivation principale de son apprentissage. Aidé par sa connaissance exhaustive de l’Alchimie et par son talent naturel pour manipuler le Vent Doré de Magie, Balthasar gravit les échelons de l’Ordre à une vitesse fulgurante, plus vite que n’importe qui dans l’histoire du Collège. En moins de dix ans, Balthasar Gelt devint Patriarche du Collège Doré - quand son prédécesseur, la Magister Matriarche Christa Feldmann, s’évanouit dans la nature - et le plus jeune Sorcier à avoir jamais détenu ce titre. Son intelligence, sa curiosité et son ouverture d’esprit le rendirent très populaire, non seulement au sein du Collège, mais également auprès des plus modestes guildes d’alchimie qui sont réparties autour d’Altdorf et à travers le Reikland. Les études menées par Gelt sur de nouvelle formules de poudre noire lui ont également gagné l’estime de l’École Impériale d'Ingénierie, une organisation pourtant connue pour son mépris de la Magie, qu’elle considère comme une superstition inepte.

Puis vint le jour de son accident. Pour des raisons qu’il n’a jamais révélées, son laboratoire privé se chargea d’une intense lumière dorée, précédant une explosion tonitruante qui dévasta ses quartiers sans même faire trembler les parchemins des pièces adjacentes. Quoi qu’il arrivât, Balthasar survécut. Il verrouilla ses portes et refusa que quiconque soigne ses blessures. Un jour seulement après l’événement, il émergea de sa chambre, apparemment rétabli, mais habillé d’une robe métallique chatoyante le couvrant de la tête aux pieds et portant un masque doré, accoutrement sans lequel on ne l’a jamais vu depuis.

Certains racontent que toute sa peau se serait transformée et d’autres sont persuadés qu’il est complètement défiguré, d’autres encore murmurent qu’il serait porteur de la malédiction ou au contraire, des faveurs, des Dieux du Chaos et qu’il dissimule ses malformations sous son masque et sa longue toge. Personne ne sait exactement ce qu’il en est, car la vérité à ce sujet est connue de lui seul, même si nombre de ses collègues ne se sont jamais plus comportés de la même manière à son égard depuis cet incident.

Quoi qu’il en soit, l’accident n’a aucunement érodé la détermination de Balthasar dans sa quête, pas plus qu’il n’a entravé ses pouvoirs. Bien au contraire, il a depuis accédé au statut de Patriarche Suprême des Collèges de Magie, en l’emportant sur Thyrus Gormann lors du duel rituel, supplantant le longue suprématie du Feu par celle du Métal. Depuis l’intronisation de Balthasar comme Patriarche Suprême, le Vent Jaune de Chamon souffle dru dans les rues d’Altdorf. Balthasar s’est avéré un conseiller de l’Empereur exceptionnellement rationnel, une sage autorité pour les Collèges, et une aide précieuse pour les armées de l'Empereur, intervenant sur nombre de champs de bataille depuis son Pégase fendant l’éther. D’un simple geste, Gelt peut transformer ses ennemis en statues dorées inanimées, ou changer leur os en fer fondu. Avec de tel pouvoirs, Balthasar Gelt a offert la victoire à l’Empire à maintes occasions, ce qui lui vaut une influence accrue à la cour et le respect de ses pairs.


Balthasar Gelt possède les Objets Magiques suivant :
  • Amulette d’Or Marin : Cet ancien héritage Elfique fut découvert par Balthasar Gelt dans la lointaine Estalie. Le bijou luit d’une aura protectrice qui devient plus brillante en présence de Magie maléfique.
  • Cape Scintillante : Cet habit mystique crée une série d’images chatoyantes imitant parfaitement l’apparence de Balthasar Gelt. Ces visions virevoltant dans un éblouissant tourbillon de couleurs iridescentes, masquant la véritable position du Patriarche et brouillant la vue des tireurs d’élite les plus chevronnés.
  • Bâton de Volans : Ce bâton était celui de Volans, le premier Patriarche Suprême des Collèges de Magie, qui reçut les enseignements de Teclis d’Ulthuan au cours de la Grande Guerre Contre le Chaos. Depuis cette époque, l’objet est le symbole de l’office du Patriarche Suprême et offre à son porteur un meilleur ascendant sur les Vents de Magie.

Sources

  • Warhammer JdR - Royaumes de Sorcellerie V2
  • Livre d'Armée de l'Empire, V8