Bête de Nurgle

De La Bibliothèque Impériale
Bête de Nurgle, Molosses Gluants, Bondisseurs Putrides, Chiens Pestiférés, (Gu’nagh’ ghyran)

La Bête de Nurgle est un Démon qui ressemble à une énorme et horrible limace au corps lisse et collant d’un brun pâle, avec des pieds palmés qui pendent sans utilité, une face pleine de tentacules vertes qui se tordent, et une queue fouettant et claquant dans son dos et qui s’agite constamment d’un coté à l’autre. La Bête n’est pas moins mortelle qu’elle est laide, chacune de ses touches provoque une paralysie et ses secrétions baveuses corrompent tout ce qu’elles recouvrent. La proximité d’une Bête est suffisante pour tuer de petits animaux et des plantes, et de plus grosses créatures vieillissent et dépérissent perceptiblement en sa présence. La Bête est véritablement l’incarnation de la déchéance.

Les Bêtes de Nurgle ne semblent pas avoir de fonction attitrée. Elles ne sont d’aucune fiabilité sur le champ de bataille, piétinant aussi allègrement leurs alliés théoriques que leurs ennemis. Les Porte-Pestes essayent de maintenir l’ordre, encourageant les Bêtes à aller dans certaines directions, à attaquer ou à rester en arrière comme il se doit. Les résultats ne sont toutefois pas très probants. Elles rampent très lentement et en tout sens, laissant de petites flaques de bave acide et âcre derrière elles : tout ce qui touche ces sécrétions est voué à la mort. Ce sont des créatures très nerveuses qui agissent de la manière la plus imprévisible car en dépit de son apparence effrayante et de ses attributs mortels, la Bête de Nurgle est une créature amicale et affectueuse, se comportant comme un chiot sympathique et joueur. Elles sollicitent l’attention, accueillant les nouveaux venus en leur bavant abondamment dessus avec ses tentacules visqueux. Toutes ces attentions ne sont pas un problème pour les autres créatures de Nurgle, mais ont tendance à tuer les mortels assez rapidement. Une fois que le nouvel « ami » de la Bête arrête de bouger, son intérêt passe rapidement à une autre chose. Ainsi la créature tue et détruit allègrement et affectueusement tout ce qu’elle touche. Comme la Bête a seulement une intelligence rudimentaire, elle n’anticipe jamais le résultat de son comportement amical, et ne retient qu’une légère sensation de déception quand chaque nouveau camarade de jeu devient immobile et ennuyeux.

Les Bêtes de Nurgle se rassemblent en troupeaux près des ténèbres tourbillonnantes qui marquent la frontière entre les Désolations du Chaos et les Royaumes du Chaos, où elles se nourrissent de Nurglings et d’autres Démons déversés par l’Aethyr. Plus rarement, ces troupeaux évoluent vers le sud, sur le territoire de chasse des Kurgans et des Hungs, où ces créatures terminent souvent dans la marmite des tribus. Pour le reste, on ne rencontre les Bêtes de Nurgle que dans le cadre des Incursions, mais des mythomanes et autres déments prétendent les avoir vues et inventent des histoires qui vantent la docilité de ces créatures.

Source

Warhammer JdR: Le Tome de la Corruption