Assassin Skaven

De La Bibliothèque Impériale
Tous les clans craignent les Assassins. Ils les envient-détestent pour leur pouvoir-force. Les assassins tuent-tuent les Skavens et de nombreuses choses-hommes.
« Une chose est sûre : ils louent leurs services à quiconque est prêt à en payer l’horrible prix. Leur art maudit fut perfectionné en Extrême-Orient, ce qui explique pourquoi ils paraissent si étranges à notre sensibilité de gens civilisés. Il faut cependant reconnaître que ces méthodes sont très efficaces. Même à mains nues, ces sauvages meurtriers sont aussi redoutables que des soldats armés d’épées et ils frappent comme le cobra depuis les ténèbres. Être leur cible revient à être voué au royaume de Morr, car rien ne peut vous sauver quand une telle chose vous tombe dessus. »
- Steffan Paulus Adelhof, érudit de Wolfenburg


Les Assassins occupent le haut de la hiérarchie des guerriers du Clan Eshin, ce sont des tueurs experts. Tous les clans craignent les Assassins car ils font partie des Skavens les plus mortels de tout l’Empire Souterrain, et même les rares individus non-Skaven qui connaissent l’existence de ces personnages en robes noires les craignent au plus haut point. Maîtres des poisons, exceptionnellement efficaces en combat rapproché et particulièrement versés dans les arts de la ruse, la discrétion et la conspiration (on murmure qu’ils sont invisibles et que les rares ombres qu’ils projettent sont empoisonnées), ces tueurs louent leurs services à tout Seigneur de Guerre Skaven qui ne recule pas devant leurs honoraires exorbitants. Ils sont mêmes ouverts aux clients humains qui savent les trouver et offrent les compensations attendues.

Discrétion et efficacité, voilà ce que recherche l’Assassin Skaven. Tous les guerriers du Clan Eshin ont une capacité naturelle à agir avec rapidité et dextérité, et seuls les plus doués d’entre eux suivront un entraînement plus poussé. C’est à ce moment-là qu’ils apprennent certains secrets, certaines disciplines en usage en Extrême-Orient, ainsi que quelques techniques particulières aux hommes-rats. À la fin de sa très longue initiation, un Assassin sera capable de bondir à plusieurs fois sa hauteur, sauter par-dessus des obstacles ou effectuer un salto arrière pour se dégager, il sera capable de courir plus vite qu’un cheval au galop et même d’escalader des surfaces verticales que d’autres jugeront impraticables. Un Assassin est si rapide qu’il peut asséner plusieurs coups à sa victime avant que celle-ci n’ait pris conscience de quoi que ce soit, et on dit qu’ils seraient capables d’éviter les flèches. Il en est même qui les suspectent d’user d’une quelconque Magie pour se dissimuler aussi efficacement dans l’ombre.

L’art du sabotage, de l’enlèvement et de l’empoisonnement fait partie des compétences de l’Assassin. De nombreux aspirants ne finissent pas le programme d’entraînement, dont l’ultime étape est rien de moins qu’une authentique mission ordonnée par le conseil du Clan Eshin, présidé par le Seigneur Sneek, chef du clan et l’un des Seigneurs de la Ruine. S’il survit à une telle épreuve, l’aspirant est confirmé dans ses fonctions.

Les Assassins ne travaillent pas tous dans l’ombre et d’une manière isolée. Lorsque les Skavens partent en guerre, ce qui arrive presque chaque jour, il arrive qu’ils soient accompagnés par quelques fines lames du Clan Eshin, qui se font passer pour des guerriers ordinaires jusqu’à ce que vienne le moment pour eux de jeter le masque. Ils bondissent alors et commencent le massacre. Un Assassin combat généralement avec une arme empoisonnée dans chaque main, et sa dextérité condamne souvent le chef ennemi visé. Il arrive à l’inverse parfois qu’il agisse seul, en arrière des lignes ennemies. Il y sabotera leur ravitaillement, placera des charges explosives à retardement et abattra des cibles désignées à l’aide d’étoiles de jet empoisonnées.

Pour le Conseil des Treize, les Assassins sont utiles et ne doivent donc pas être gaspillés comme les misérables Guerriers des Clans. Les Seigneurs de la Ruine font d’ailleurs régulièrement appel aux talents des Assassins du Clan Eshin, car entretenir le statu quo demande une précision que ces tueurs sont les seuls à pouvoir fournir. Dans les faits, on peut dire que les Assassins occupent la fonction de force de police secrète à la botte des Seigneurs de la Ruine. Le Clan Eshin en est parfaitement conscient et se satisfait probablement un peu trop facilement du pouvoir que cela lui confère. Mais tant qu’ils restent utiles au conseil, les Assassins du Clan Eshin n’ont pas (trop) de souci à se faire.

Sources

  • Livre d’Armée des Skavens, V7
  • Warhammer JdR - Les Fils du Rat Cornu