Archaon l'Élu des Dieux, Seigneur de la Fin des Temps

De La Bibliothèque Impériale
Archaon l’Élu des Dieux, Seigneur de la Fin des Temps
D’après la prophétie, c’est Archaon l’Élu des Dieux, le sombre et puissant Seigneur de la Fin des Temps, le Roi aux Trois Yeux, qui amènera la fin du monde. Béni par la puissance des quatre dieux du Chaos, Archaon dépasse en aura tous les Champions du Chaos qui l’ont précédé. Sa tâche est périlleuse, car il est chargé d’appliquer la volonté conjointe des dieux, et de provoquer la ruine totale du monde. Si pour son malheur il échouait, au grand déplaisir de ses divins maîtres, Archaon connaîtrait un sort inimaginable, indicible.

Néanmoins, le Seigneur de la Fin des Temps garde toute confiance en ses propres capacités ; pour l’Élu des Dieux, la victoire tant attendue est à portée de main, et il ne laissera personne lui faire obstacle, ni mortel, ni dieu ni Démon.

Depuis le Grand Cataclysme, les dieux du Chaos ont promu des champions parmi leurs adorateurs et récompensé ceux qui combattent le mieux en leur nom. Certains de ces champions du Chaos ont même convoité la récompense ultime, l’autorité suprême sur les hommes mortels comme sur les Démons. Tel est le statut de l’Élu des Dieux, un être immensément puissant, qui aura su s’attirer la faveur des quatre dieux du Chaos jusqu’à devenir l’avatar de leurs volontés combinées.

Pour y parvenir, un tel individu doit surmonter des épreuves telles que même les mortels les plus forts ne peuvent que rarement y survivre. Et en effet, seule une poignée de ceux qui ont entrepris la quête de l’Élu des Dieux est parvenue à ses fins. Chaque fois qu’un champion de cette envergure a émergé, il a uni les factions du Chaos en une horde invincible, et infligé au monde des années de destruction et de maladie.

Et pourtant, jamais un Élu des Dieux ne s’était révélé aussi grandiose qu’Archaon, dont l’ascension n’était pas motivée par le désir de puissance et de gloire, mais par la haine pure et sans compromis. En d’autres temps, Archaon était un homme de foi, dévoué aux dieux de l’Empire et œuvrant à faire le bien. Mais le plus grand plaisir des dieux du Chaos est de corrompre ce qui est pur, et de pervertir les mortels les mieux intentionnés en les compromettant au service de leurs sombres desseins.

Et c’est ainsi, en étudiant un savoir ancestral pour mieux comprendre ses ennemis, que l’homme destiné à devenir Archaon l’Élu des Dieux prit connaissance des prophéties de Nécrodomo le Dément. Quoi qu’il ait pu en comprendre, il renia les dieux de l’Empire comme autant d’inventions mensongères.

Au fin fond du désespoir, Archaon détruisit toute trace de son existence antérieure pour suivre la voie de l’Élu des Dieux, la seule cause qui lui semblait valide. Il s’emparerait de ce pouvoir pour réduire à néant l’Empire et les divinités en lesquelles il avait cru. Les dieux du Chaos pourraient revendiquer ce monde, car lui-même en aurait alors fini avec tout.

Ainsi débuta pour Archaon la longue quête du pouvoir. Pour achever son parcours et démontrer qu’il était digne de ses aspirations grandioses, il devrait s’emparer de six trésors. Dans l’Autel des Ultimes Ténèbres de Naggaroth, Archaon extermina une horde d’horreurs troglodytes et offrit leurs cœurs battants pour consacrer les lieux au Chaos. Ce haut fait lui valut une marque incandescente de la part des Dieux Sombres. Puis dans un domaine étrange par-delà le monde connu, Archaon conduisit ses fidèles, les Épées du Chaos, à la recherche de l’armure du premier Élu des Dieux, Morkar. Il s’en empara, non sans avoir dû affronter et bannir l’esprit qui possédait et animait l’antique plate.

En pleines Désolations du Chaos, Archaon combattit le très ancien Dragon Flammecroc, et arracha l’Œil de Sheerian incrusté dans le ventre de la bête. Dans les tréfonds du Royaume du Chaos lui-même, Archaon déroba le monstrueux destrier Dhorgar dans les étables du Seigneur Démon Agrammon. Sur le toit du monde qu’est le Plateau aux Chimères, Archaon prit la tête d’une armée de champions pour se saisir de la Tueuse de Rois, l’épée dans laquelle était lié le Démon Majeur U’zuhl.

Enfin, le Prince Démon Be'lakor conduisit Archaon jusqu’au tout premier autel du Chaos, sis sur les hauteurs des Montagnes du Bord du Monde. C’est en ce lieu qu’Archaon fut soumis à des épreuves imposées par les quatre dieux du Chaos. Archaon triompha au prix de tourments aussi bien physiques que psychiques qui auraient tué n’importe quel autre homme, et prouva en ce jour qu’il était bien l’Élu des Dieux. Il s’empara de la Couronne de Domination que recelait l’autel, et fut sacré par Be’lakor en personne, à la grande frustration de ce dernier. La comète à deux queues embrasa le ciel pour le couronnement d’Archaon, annonçant la Fin des Temps.

À présent, après plus d’un siècle de quêtes, de préparatifs et de levée d’armées au service de son plan, Archaon est sur le point de remporter une victoire totale. L’Empire qu’il méprisait tant n’est guère plus qu’un brasier. Les divinités qu’il abjura jadis avec rage ont été déchues. L’Élu des Dieux a particulièrement apprécié sa victoire sur la cité de Middenheim et le sort réservé au Temple d’Ulric.

Pourtant, sa tâche n’est pas tout à fait accomplie. L’Empereur échappe encore à Archaon, et le culte de Sigmar perdure envers et contre tout. Ce n’est que lorsque Karl Franz aura été tué et que Sigmar aura été destitué en tant que dieu qu’Archaon s’estimera satisfait. L’orgueil de l’Élu des Dieux est devenu si immense, et son âme s’est réduite à un gouffre si noir, que ces deux buts sont désormais tout ce qu’il lui reste.

De toute évidence, l’Élu des Dieux est devenu assez puissant pour les accomplir. En tant que canal de la volonté commune des dieux du Chaos, Archaon est l’égal des plus grands Sorciers de son temps. De même, son ardeur guerrière sans égale est servie par la force surnaturelle d’U’zuhl, de sorte que l’Élu des Dieux est invincible sur un champ de bataille. Il domine ses serviteurs comme un colosse dont la stature témoigne de l’énergie divine qui brûle en lui.

Malgré tout, la meilleure arme d’Archaon demeure sa volonté implacable et irrésistible. Son regard suffit à avilir le guerrier le plus vaillant, et il est déjà arrivé que des armées entières soient mises en déroute rien qu’en étant confrontées au Roi aux Trois Yeux. Réciproquement, la volonté d’Archaon recouvre comme un nuage d’orage tous ceux qui se rallient sous son étendard, étouffant la nature querelleuse de ses hordes pour les pousser vers la victoire.

C’est la puissance entière du nord qui marche derrière Archaon, une marée de monstres et d’aliénés qu’il utilisera pour réduire à néant quiconque s’opposera à son destin. L’Élu des Dieux ne désire rien d’autre que fouler aux pieds les dernières cendres de l’Empire pour que raison lui soit enfin rendue, avant d’offrir aux dieux du Chaos la victoire qu’ils exigent.


Archaon possède les Objets Magiques suivant :
  • La Couronne de Domination
  • L’Armure Morkar
  • L’Œil de Sheerian
  • La Tueuse de Rois


Source

  • La Fin des Temps - Archaon