Anciens Dieux Nehekhariens

De La Bibliothèque Impériale
Phakth, le Dieu Faucon

Les historiens savent que les Nehekhariens vénéraient de nombreux Dieux, dont la plupart avaient un aspect humain ou animal. Ces entités sont représentées sur les murs de nombreux mausolées et se retrouvent dans nombre des écrits Nehekharéens qui ont survécu, peints sur papyrus.

Les Nehekhariens croyaient que, selon les mythes et les légendes, leurs Dieux, avant la naissance des hommes, vivaient dans le Grand Pays et on raconte que leur durée de vie se mesurait alors en million d'années. Lorsque les Dieux du désert arrivèrent sur la Grande Terre, ils combattirent les armées des Démons et des esprits maléfiques qui y habitaient au cours d'une guerre qui dura de nombreux siècles. D'innombrables inscriptions gravées sur les tombes et les monuments des anciennes cités décrivent comment Ptra, Dieu du Soleil, mena l'ultime bataille contre les forces des ténèbres. À bord d'un char d’or resplendissant, il repoussa ses ennemis, car même les Démons les plus puissants ne pouvaient rien face à sa lumière divine. Ptra et les autres Dieux du désert furent victorieux et les Démons furent forcés de s'enfuir vers le nord pour échapper à la mort.

La légende raconte que les Dieux du désert transformèrent alors les terres en un royaume verdoyant et y régnèrent pendant des milliers d'années avant la venue de l'homme. On dit que les Dieux bénirent les humains et que Ptra leur offrit les terres qui allaient devenir plus tard Nehekhara. En échange de leurs prières, ils promirent aux hommes de les protéger. Suite à ce pacte, les Dieux prirent soin des peuples nomades et leur apprirent à lire, à écrire et à bâtir de fabuleuses cités. C'est ainsi que naquit la civilisation de Nehekhara. Après cet âge d'or au cours duquel les Dieux marchaient sous forme humaine, ils devinrent des esprits invisibles capables d'adopter l'aspect de leur choix. C'est ainsi qu’Asaph, la déesse de la Beauté, de la Magie et de la Vengeance, choisit de prendre l'apparence de l'Aspic et Khsar, la forme élémentale du vent du désert.

La plupart des représentations des Dieux les montrent sous les traits de ces formes puissantes, et de nombreux Ushabti à leur image montent la garde autour des tombes. Certaines des statues les plus répandues incluent Djaf, l'irascible Dieu de la Mort à tête de Chacal et Phakth, le Dieu Faucon qui, dit-on, peut voir les péchés des morts. Ptra, le Dieu Soleil et Roi du panthéon Nehekharien, était la divinité la plus populaire, symbolisant l'éternité et l'immortalité. D'après les mythes relatés par de nombreuses inscriptions, Ptra parcours le ciel dans son char d'or, poursuivant sans jamais la rattraper sa bien aimée Néru, la Déesse-Lune de la Protection.

Les Dieux Qu'aph et Ualatp prirent respectivement les formes du Cobra et du Vautour et d'autres encore choisirent l’apparence du crocodile, de l'ibis ou même certaines formations rocheuses du désert. En revanche, quelques Dieux ne prirent aucun forme et il est dit d'eux qu'ils sont les plus mystérieux et les plus sinistres de tous. Pha'a et Usekhp sont de ceux-là, vivant prétendument dans des tombes ensevelies sous la forme d'esprits immatériels et leurs noms sont utilisés dans les plus lugubres malédictions.

Les scarabées mangeurs d’hommes de Khepra, à la carapace en forme de crâne, étaient réputés être les messagers d’Usirian, Dieu du Monde des Ténèbres, qui pouvait ainsi surveiller le monde des vivants en regardant à travers les yeux de ses serviteurs innombrables. On murmurait que ceux qui déplaisaient à Usirian étaient punis de mort et se voyaient interdire l'entrée du paradis doré. Ainsi condamnés, ils devaient à jamais résider au plus profond des abysses du Monde des Ténèbres où une ruche de scarabées de Khepra se nichait dans leurs corps immortels et dévorait leurs entrailles pour l’éternité.

Le scorpion est la forme choisie par Sokth, Dieu de la Traîtrise et du Meurtre. Ainsi les habitants de l'ancienne Nehekhara croyaient fermement qu’un scorpion ne piquerait jamais un meurtrier, servant de fait le Dieu Sokth, et ceux qui étaient accusés d’avoir tué quelqu’un étaient jetés dans une fosse pleine de scorpions. S’il parvenait à survivre et à sortir de la fosse, l’accusé était considéré comme favorisé par Sokth, et par conséquent coupable de meurtre et condamné à mourir dans une fosse infestée de serpents. En revanche, ceux qui périssaient dans une atroce agonie à cause du venin de scorpion étaient lavés de tout soupçon.

Le panthéon Nehekharien compte plusieurs dizaines d’autres divinités, dont la plupart sont d’influence mineure. Ces Dieux sont associés à des phénomènes naturels, tels que les astres ou le vent, ou protègent certains animaux ou certaines activités. Les aristocrates Nehekhariens considéraient souvent l’un de ces Dieux mineurs comme leur divinité attitrée, si bien que leurs tombeaux présentaient généralement plus de références à ce Dieu, le noble recherchant sa protection et son assistance sur la voie de l’au-delà.

Voici la liste des divinités que l’on peut considérer comme majeures. Les érudits ont fait des conjectures et ont établi une liste approximative. Il manque cependant la confirmation d’un Nehekharien vivant pour entériner ou corriger les détails.

  • Ptra : Dieu du Soleil. Le premier à fouler le monde. Ptra est le grand créateur. Il englobe l’immortalité et l’éternité. Il est le seul dieu à toujours apparaître tel un humain, et jamais comme un animal. Ses yeux renferment néanmoins l’ensemble des étoiles du ciel et son regard suffit à faire sombrer tout homme dans la folie.
  • Asaph : Déesse de la Beauté, de la Magie et de la Vengeance.Asaph prend parfois l’apparence d’un aspic et reste charmante, même sous cette forme.
  • Djaf : Dieu de la Mort. Djaf apparaît tel un homme grand et musclé avec une tête de chacal. Il peut également se présenter comme un simple et imposant chacal.
  • Khsar : Dieu du Désert. Khsar n’a pas d’aspect animal, mais il peut apparaître comme le sirocco.
  • Phakth : Dieu du Ciel et de la Justice. C’est un homme musculeux avec une tête de faucon, qui peut également apparaître comme un grand rapace strié de bleu avec des yeux dorés.
  • Qu’aph : Dieu des Serpents et de la Finesse. Sa forme humaine est celle d’un homme encapuchonné, mais il est plus souvent représenté tel un imposant cobra.
  • Ualapt : Dieu des Vautours. Il apparaît sous la forme d’un grand vautour ou d’un vieillard décharné avec une tête du même animal.
  • Sokth : Dieu des Scorpions, des Empoisonneurs et des Voleurs. Sokth peut apparaître comme un scorpion ou comme un homme avec une carapace de chitine noire en guise de peau et des yeux noirs et morts. Bien qu’il protège les voleurs, Sokth ne cautionne aucunement le pillage des tombes, ses scorpions gardant souvent les mausolées royaux.
  • Basth : Déesse des Chats, de la Grâce et de l’Amour. Elle apparaît telle une grande femme agile à la peau fauve, à la chevelure brune et aux yeux de chat verts. Elle peut également se présenter avec une tête de chatte ou sous la forme d’une majestueuse panthère.
  • Geheb : Dieu de la Terre et de la Force. Geheb est extrêmement grand, incroyablement musclé, avec des traits humains très virils et une barbe épaisse. Il peut également apparaître comme un énorme chien.
  • Tahoth : l’Érudit des Dieux, la divinité du Savoir et de la Sagesse. Tahoth apparaît tel un homme mince mais musclé,avec une tête d’ibis, quand il ne se présente pas comme ce même oiseau, avec des plumes d’argent.
  • Usirian : Dieu de l’Au-Delà. Usirian guide chaque âme lors de son périple entre ce monde et le suivant. On ne le représente jamais directement, ce qui serait un sacrilège, mais les cérémonies funéraires Nehekhariennes invoquent constamment cette divinité.

Le Royaume des Âmes

Le Royaume des Âmes, qu’on nommait également l’Outre-Monde ou le Royaume Éthéré, était le lieu de l’après-vie des anciens habitants de Nehekhara, qui croyaient qu’après la mort, l’esprit du défunt s'y rendait. C'est là que les Rois de Nehekhara vivaient dans de magnifiques palais en attendant que le paradis doré sur lequel ils étaient destinés à régner pour l'éternité fût achevé. Celui-ci devait accueillir leurs serviteurs, leurs soldats et leurs possessions terrestres, c'est pourquoi tous ces objets et ces êtres vivants devaient être enterrés à leurs côtés lorsqu'ils mouraient.

Cependant, tous les habitants du Royaume des Âmes ne jouissaient pas d’un tel destin. En effet, les niveaux inférieurs de ce lieu étaient la prison des âmes maudites, qui y subissaient les mille et un tourments de la damnation pour leurs péchés. Seuls les pauvres, les infirmes et les traîtres de la société de Nehekhara étaient condamnés de la sorte. Il était impensable qu'un noble subisse un tel sort.

Les Prêtres Liches du Culte Mortuaire pensent que leurs pouvoirs magiques proviennent du Royaume des Âmes. Grâce aux incantations adaptées, ils sont capables d’invoquer les esprits des guerriers défunts pour les lier à des enveloppes charnelles, afin qu'ils combattent de nouveau pour Nehekhara.

Sources

  • Livre d'Armée des Rois des Tombes V8
  • Livre d'Armée des Rois des Tombes V6
  • Warhammer JdR - Le Seigneur Liche