Garde Phénix

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Élu d'Asuryan)
Avant d’avoir vu les Gardes Phénix au combat, nul ne peut imaginer le pouvoir qu’ils détiennent. Des rangs de guerriers d’élite affichant un silence total. L’air autour d’eux brille d’une lueur magique, car ils ne sont seulement gardes d’un temple, mais les élus du plus grand dieu Elfique. Bien qu’aucun ordre ne les dirige, ils savent tous quel rôle ils ont à jouer. Les horreurs de ce monde ne les font pas frémir car on dit qu’ils connaissent l’heure de leur propre mort. Je les crois volontiers, car ils se jettent au combat sans la moindre hésitation. Qui, autre que quelqu’un d’intimement convaincu de sa survie ou de sa mort prochaine, pourrait essuyer une pluie de flèche et charger les pires horreurs de ce monde sans esquisser un frémissement d’angoisse ? J’ose à peine imaginer les abominations et les merveilles qu’ont dû contempler les Gardes Phénix. Que ne donnerais-je pas pour qu’ils m’évoquent leurs visions, à moi, une mortelle privé d’un tel don !
- Extrait du journal de Johanna Schrieber, étudiante à l’Université de Nuln


Les Gardes Phénix, les défenseurs traditionnels de l’Autel d’Asuryan
Les Gardes Phénix sont les gardiens hiératiques du Temple d’Asuryan, une grande pyramide située sur une île au milieu de la Mer des Rêves. On dit qu’à l’intérieur du temple se trouve la Chambre des Jours, dans laquelle est écrite l’histoire présente et future des Roi Phénix, en lettre de feu sur la pierre. Quiconque lit ce qui est écrit sur les murs connaîtra le passé et le futur, et recevra ainsi un cadeau empoisonné : la date, le lieu et les circonstances de sa propre mort. Les Gardes Phénix ne prononcent jamais un mot car il est interdit à quiconque a vu les secrets du temps d’en parler, et ceux qui les ont lus font vœu de silence magique duquel ils ne pourront jamais être relevés. Beaucoup voient cela comme une malédiction insoutenable, pourtant elle est intrinsèquement liée au dévouement dont les Gardes Phénix doivent faire preuve envers Asuryan, et qui permet au dieu d’investir ses serviteurs d’un fragment de sa puissance. En effet, les Gardes Phénix jouissent d’une protection divine à même de repousser la magie hostile et même les attaques physiques, et font preuve d’une détermination allant au-delà de la simple volonté de créatures mortelles, un sens du devoir presque divin.

En tant que disciples d’Asuryan, les Gardes Phénix ne sont pas inféodé à la noblesse. Seul le Roi Phénix, en tant qu’incarnation de la volonté d’Asuryan, est en droit de les commander. De fait, ils agissent souvent en tant que ses représentants au combat. Les autres Asur y voient là le signe que même si le Roi Phénix n’est pas présent, il apporte tout son soutien à l’ost. Lorsque leurs capitaines, les Gardiens de la Flamme, les envoie en guerre, les Gardes Phénix font preuve d’une résolution inébranlable. Ils sont resplendissants dans leurs armures, et équipés de hallebardes cérémonielles capables de porter des coups de taille et d’estoc redoutables. Bien que leur impassibilité silencieuse soit perturbante, c’est leur aura de puissance divine qui est réellement effrayante, les entourant d’une aura de peur presque palpable. Les yeux des Gardes Phénix brillent d’une intensité irréelle que leur accorde leur foi inébranlable envers le Dieu Créateur des Elfes, et l’air autour d’eux pulse littéralement sous l’effet de son pouvoir. Tous ceux qui leur barrent la route sont envahis d’un sentiment de terreur irrépressible. Au combat, les Gardes Phénix se trouvent toujours là où les combats sont les plus terribles, car leur don unique leur permet de déceler les flux du destin qui s’entrecroisent sur le champ de bataille et ne ressentent donc aucune peur. Chacun de ces guerriers connaît précisément et à l’avance le faisceau de conjonctures qui aboutira à sa mort, cependant aucun d’entre eux ne tente jamais d’esquiver la fatalité. Que la bataille amène la victoire, la défaite, la vie ou la mort, les Gardes Phénix restent farouchement impavides.

Le rôle rituel le plus connu des Gardes Phénix a lieu lorsqu’un nouveau Roi Phénix est élu. Ils l’accompagnent et l’assistent lors de son passage au travers de la Flamme Éternelle qui marque sa résurrection en tant que Roi Phénix. Quand il meurt, les Gardes Phénix apparaissent sans prévenir et emportent son corps jusqu’au vaisseau blanc qui le mènera jusqu’à se dernière demeure. Depuis l’aube des temps, avant même le règne d’Ænarion et la guerre contre les Démons, la légion des Gardes Phénix comptaient dix mille guerriers. Aujourd’hui encore ce nombre reste inchangé et cela a donné naissance à la légende voulant que les Gardes Phénix soient immortels et puissent revenir d’entre les morts. Sur ce sujet, comme sur tout autres, les Gardes Phénix ont toujours gardé le silence.

Les Élus d’Asuryan

Que ce soit dans le domaine martial ou pour les questions spirituelles, les Gardes Phénix s’en remettent à l’autorité des Élus d’Asuryan. Ces sages sont des Gardes Phénix qui se sont imprégnés des enseignements d’Asuryan au fil des siècles. Ils passent l’essentiel de leur existence dans la Chambre des Jours, à étudier les leçons du passé et du futur. Ce n’est que lorsque des périodes charnières dans l’écheveau du destin se profilent à l’horizon que les Élus d’Asuryan quittent leur temple afin d’assister à ces événements et d’apporter l’espoir aux enfants de leur Dieu. Là où passe l’Élu, les doutes et les peurs de leurs alliés s’envolent. Les coups mortels sont déviés au dernier instant, les armes adverses se brisent contre les boucliers et les enchantements les plus dévastateurs s’estompent soudainement dans l’air sans faire le moindre mal. Certains, toutefois, préféreront être porté au combat sur le dos d’un des puissants Phénix qui vivent dans les Spires de Feu qui entourent le Temple d’Asuryan.

Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8