Élu

De La Bibliothèque Impériale
« J'ai été choisi pour un destin glorieux par les puissances de la Ruine elles-mêmes. Vous, pauvres mortels, avez été choisis pour mourir. »
- Eglixus, le boucher de Trechagrad


Élu du Chaos.jpg

Parmi les Guerriers du Chaos, certains portent encore plus profondément que les autres la marque des Dieux Sombres. Ces serviteurs du Chaos voient germer des tentacules, des cornes ou des écailles sur leur peau, ou subissent d'autres mutations défigurantes du même ordre. Bien souvent, leurs esprits sont eux aussi affectés, et ils sont sujets a des accès de rage, de débilité mentale, d'hystérie incontrôlable ou d'autres aberrations psychologiques. Mais les récompenses du Chaos ne sont pas toutes désavantageuses. Parfois les Dieux offrent à leurs serviteurs des talents surnaturels qui améliorent leurs capacités physiques et mentales, et les aident dans leur guerre éternelle contre l'ordre et la raison, leur conférant des dons magiques, l'immunité aux blessures, une beauté surhumaine ou une force immense. Ces hommes sont ceux qu'on appelle les Élus et la terreur qu'ils inspirent s'est répandue dans tout le Vieux Monde et au-delà.

L'existence des Élus est voilée de mystère. On dit que ceux qui les rejoignent n'ont jamais connu la défaite, et que chacun d'eux a déjà tué le champion d'un Dieux rival en combat singulier. On murmure que leur peau est aussi dure que le granit, et que leur esprit est consumé par la puissance brute du Chaos. Une seule chose est sûre cependant : tous les Élus ont satisfait les Dieux d'une manière ou d'une autre, et ont été récompensés en conséquence.

Les Élus arborent des dons qu'ils ont reçus de leur maître en récompense du sang versé en leur nom. Ils sont aussi variés que le Chaos peut l'être, mais le plus souvent, ils aident l'Élu dans sa quête perpétuelle de dévastation. Au contraire des Enfants du Chaos et des Déchus, les Élus sont des combattants déterminés et disciplinés. D'ailleurs, il est commun de dire que leur seul vice est leur cruauté envers la vie sous toutes ses formes.

À première vue, l'Élu pourrait être confondu avec un guerrier du Chaos ordinaire, mais lorsqu'on y prête attention, on se rend compte qu'il est encore plus grand et plus large d'épaule que les autres. Son armure est plus ornementée et son heaume richement décoré. Les symboles de son Dieu tutélaire sont gravés dans le métal et polis avec la peau écorchée de sa dernière victime. Son bouclier arbore souvent un visage démoniaque grimaçant qui maudit ceux qui croisent son regard. Beaucoup portent d'immenses armes à deux mains qui ont goûté au sang de princes et de héros à travers tout le Vieux Monde, car les Élus du Chaos se rendent où bon leur semble et abattent quiconque leur barre la route.

Comme les autres guerriers du Chaos, un Élu portera souvent les traces de la marque de son Dieu mais même les mutations les plus extrêmes se révèlent généralement utiles en tant qu'arme, et si ce n'est pas le cas, il est clair de toute façon que l'Élu est le réceptacle de la puissance et de la volonté de son maître. De fait, il est ce qui se rapproche le plus d'un aristocrate au sein de l'étrange bestiaire du Chaos.

Les Élus inspirent par l'exemple. Ils ne sont pas les chefs mais les troupes d'élite des hordes du Chaos. C'est seulement ainsi qu'un Élu peut espérer attirer encore plus sur lui l'attention de son Dieu, et atteindre le rang convoité de Champion du Chaos. Ils avancent sans sourciller sous les grêles de projectiles, les nuages de flèches et les salves d'artillerie, se rapprochant irrésistiblement de leur cible. Bien des lignes de batailles ont hésité et reflué en désordre face à l'avancée d'un régiment d'Élus en voyant leurs lames levées et prêtes à répandre la mort.

Source

  • Livre d'Armée des Guerriers du Chaos, V7